SOUFFLE

Miroirs déformés polis entre ses mains, Pierre Lotteau scrute et contemple ses flûtes comme  si leurs pièces étaient celles d’un puzzle, produisant du son par magie.
Grâce à cet horloger du son, chaque élément de chaque flûte forme un engrenage qui s’affaire à déplacer de l’air entre des espaces pleins et des espaces vides.
C’est dans l’atmosphère feutrée  de son atelier, qu’outils et instruments forment un tout qui nous transporte dans un univers , où l’attention aux détails est élevée au rang d’art.

 

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.49.05

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.50.25

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.49.30

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.51.07

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.51.15

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.51.28

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.51.48

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.52.45

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.53.33

Capture d_écran 2018-02-16 à 19.53.08